Enter the content which will be displayed in sticky bar

Cloportes

Cloportes

Les cloportes ont un corps ovale et mesurent de 12 à 15 mm de long environ. Ils sont habituellement grisâtres, brunâtres ou noirâtres. Leur corps est protégé par un exosquelette formé de plaques. Ils ont sept paires de pattes.

Les anglophones séparent les cloportes en deux groupes : les « sowbugs » et les « pillbugs ». Les premiers se distinguent par deux appendices semblables à des petites queues au bout de l’abdomen. Ces appendices sont absents chez les pillbugs, qui ont comme caractéristique de pouvoir se rouler en boule.

Cycle de vie

L’accouplement est difficile à observer, mais un chercheur en a fait la description suivante, qui s’applique sans doute à plus d’une espèce :

Le mâle touche la femelle avec ses antennes. Si elle est réceptive, il grimpe sur son dos en position diagonale. Le transfert de sperme dure quelques minutes. Le mâle change ensuite de position pour répéter l’opération de l’autre côté, car l’appareil génital de la femelle comporte deux ouvertures.

La femelle a une poche incubatrice remplie de liquide sous son thorax. C’est là qu’elle pond ses œufs et que les jeunes se développent. À leur émergence, les jeunes sont blanchâtres. La coloration de l’espèce apparaît au bout de quelques jours. Ils ressemblent aux adultes, mais ils ont six paires de pattes au lieu de sept. La septième paire apparaît après la première mue. L’animal atteint généralement la maturité sexuelle au cours de sa première année, après plusieurs mues.

La durée du cycle vital varie beaucoup selon les espèces.

Habitat

Ces petits crustacés vivent dans presque tous les milieux terrestres où ils trouvent l’humidité dont ils ont besoin.

Les cloportes élisent souvent domicile sous l’écorce des arbres, sous des pierres ou des morceaux de bois, dans la litière et dans la terre des jardins. Ils entrent parfois dans les maisons.

La majorité des cloportes sont terrestres, mais quelques espèces sont amphibies.

Ce que vous devez savoir

Les cloportes sont généralement nocturnes et ils fuient la lumière. Ils cherchent activement l’humidité et ils ont tendance à se regrouper dans les milieux favorables.

Les cloportes ne causent pas réellement de dommage dans les habitations, mais leur présence peut être considérée comme désagréable. C’est souvent en entrant du bois de foyer dans la maison que nous y transportons ces petites bêtes. Une fois à l’intérieur, elles peuvent sortir de leur abri et se mettre en quête d’un endroit humide. Elles pénètrent aussi dans les habitations par des fissures ou d’autres ouvertures.

La présence prolongée de cloportes dans une maison signifie qu’il s’y trouve des endroits où l’humidité est élevée. Pour se débarrasser des intrus, on peut remédier à cette situation en assurant, par exemple, une ventilation adéquate du sous-sol et autres lieux humides, ou en utilisant un déshumidificateur. L’usage d’insecticide est rarement nécessaire, car ces petits crustacés meurent lorsqu’ils sont privés d’humidité.

Rôles écologiques

La plupart des cloportes sont des décomposeurs. Ces petits crustacés servent de nourriture à plusieurs animaux et certains sont les hôtes de divers parasites.