Enter the content which will be displayed in sticky bar

Coquerelle ou blatte

Coquerelle ou blatte
CoquerelleBlattes

La coquerelle ou blatte est aussi appelée.

 Page d’aide sur l’homonymie « Cafard » redirige ici. Pour l’article homophone, voir Kafar.
Coquerelle

Coquerelle

Page d’aide sur l’homonymie « Blatte » redirige ici. Pour l’article homophone, voir BLAT.
Page d'aide sur les redirections « Cancrelat » redirige ici. Pour les autres significations, voir Cancrelat (homonymie).

Les blattes et les termites appartiennent à l’ordre des blattoptères (Blattodea). La classification de ces groupes est encore sujette à différentes hypothèses. L’une d’entre elles voudrait qu’ils soient inclus avec les mantes dans l’ordre des Dictyoptera. D’autres voudraient les séparer complètement, les blattes faisant partie de l’ordre des Blattodea et les termites de l’ordre des Isoptera. Cependant, les dernières recherches sur la génétique de ces groupes suggèrent qu’ils ont évolué d’un ancêtre commun et qu’ils sont ainsi fortement liés.

La blatte est aussi appelée cafard ou cancrelat en Europe, coquerelle au Canada et ravet aux Antilles. Ces insectes sont considérés comme « nuisibles » à cause des mœurs de certaines de ses espèces. Au total, moins de 1 % des espèces connues de blattes interagissent avec l’être humain et peuvent être réellement considérées comme des indésirables. Près de 25 à 30 espèces peuvent être problématiques et de ce nombre, la moitié cause des problèmes occasionnels.

Les espèces dites « nuisibles » sont synanthropes et on les retrouve principalement dans les cuisines où elles se nourrissent des déchets des humains.

Risque sanitaire pour l’homme

Chez les blattes, la texture de la cuticule est idéale pour la fixation des germes et on retrouve également la présence de ces pathogènes dans leur intestin. Ces insectes se promènent sur le sol, cherchant un accès à de la nourriture ou encore à de la chaleur. Lorsqu’ils entrent en contact avec des aliments, ces pathogènes sont déposés directement ou encore indirectement, par le contact avec les excréments de l’animal. La consommation de ces aliments infectés peut provoquer des gastroentérites, de la diarrhée et autres types d’infections intestinales.

Conseils pour la prévention et le contrôle

Ces conseils peuvent vous aider à vous débarrasser des blattes orientales dans votre maison:

  • Ne pas laisser d’aliments sur le comptoir durant la nuit.
  • Ne pas laisser de nourriture et d’eau pour animaux de compagnie accessible durant la nuit.
  • Nettoyer la vaisselle, les plats, et les ustensiles aussitôt que vous avez terminé de vous en servir.
  • Enlever tous les aliments ou boissons déversés des surfaces de comptoirs, et nettoyer les comptoirs, les éviers, et les tables avec de l’eau savonneuse.
  • Passer l’aspirateur dans toutes les fentes et fissures pour enlever les débris et les aliments.
  • Passer le balai ou l’aspirateur sur les déchets alimentaires et les débris des planchers.
  • Sortir les déchets quotidiennement et les mettre dans des poubelles en plastique bien fermées; garder les poubelles nettoyées et propres.
  • Réparer toute fuite dans les tuyaux d’eau ou robinets.
  • Recycler les cannettes et bouteilles de façon régulière; nettoyer les contenants qui entreposent les biens recyclables.
  • Augmenter l’aération où il existe un problème de condensation.

Démander une estimation gratuite

Votre nom (obligatoire)

Votre téléphone (obligatoire)

Votre email (obligatoire)

Sujet

Votre message