Enter the content which will be displayed in sticky bar

Fourmis Charpentière

Fourmis Charpentière

Les fourmis charpentières sont noires, avec des teintes de rouge ou de brun selon les espèces. Les mâles mesurent de 9 à 10 mm de long, ont une petite tête et deux paires d’ailes. Les femelles sont soit des reines ou des ouvrières. Les futures reines sont ailées.

La reine est généralement beaucoup plus grosse que les ouvrières. Son abdomen est bien développé.

Les ouvrières mesurent entre 6 et 13 mm de long. Elles prennent une apparence différente selon leurs fonctions : nourrices, butineuses, soldates, etc.

Cycle de vie

L’accouplement a lieu au printemps. Chaque jeune reine s’accouple avec un seul mâle et la copulation a lieu en vol. La reine perd ensuite ses ailes. Elle cherche un endroit pour installer sa colonie : tronc d’arbre, grosse souche ou pièce de bois. La reine y pond et s’occupe seule de la première couvée d’ouvrières. Les ouvrières prennent en charge tous les travaux de la fourmilière, sauf la ponte assurée par la reine.

La larve ressemble à un petit ver blanc. On compte quatre stades larvaires, puis l’insecte tisse un cocon où il se transforme en prénymphe, une forme intermédiaire immobile. Quelques jours plus tard, l’insecte se métamorphose en nymphe, semblable au futur adulte, mais blanche et immobile. Après quelques jours, l’adulte émerge et prend sa coloration normale. Une colonie est bien consolidée au bout de trois à six ans, alors qu’elle compte 2 000 ouvrières ou plus. À partir de ce moment, la reine produit à la fin de chaque été des mâles et des futures reines.

En mai, toutes les fourmis ailées sortent du nid et s’envolent. Les mâles meurent peu après l’accouplement. Les futures reines se mettent en quête d’un site convenable pour établir une colonie.

Distribution géographique

On les trouve au Québec jusqu’à la limite forestière. Au Canada, deux espèces sont communes à l’est des Rocheuses. Aux États-Unis, elles vivent dans les forêts du nord-est et du nord-ouest du pays.

Habitat

Les fourmis charpentières vivent dans le bois humide ou en décomposition. Le milieu forestier constitue leur habitat d’origine. Certaines s’établissent dans les maisons ou près des habitations.

Alimentation

Les camponotes se nourrissent de miellat, d’insectes et de petits invertébrés, ainsi que des sucs de plantes. Dans nos maisons, les fourmis peuvent manger presque tout ce dont les humains se nourrissent.

Ce que vous devez savoir sur les fourmis

Ces fourmis ne mangent pas le bois, contrairement aux termites. Incapables de digérer la cellulose, elles creusent le bois uniquement pour se loger.

Dans nos maisons, elles peuvent s’attaquer à du bois sain, surtout quand leur nid prend de l’expansion. Leur présence ne devrait pas être tolérée dans une habitation. Au printemps ou durant l’été, toutefois, des fourmis éclaireuses à la recherche de nourriture peuvent entrer dans un domicile sans y être établies.

Elles peuvent vous occasionner des dépenses assez coûteuses.